Blog

Ça roule au Salon International de l’Auto avec des essais routiers gratuits

CAA--QCCollaboration

Pendant qu’une quinzaine d’artères dans la Ville de Québec étaient fermées et qu’une partie de l’autoroute 20 interdisait aux automobilistes de circuler, les essais routiers de véhicules électriques CAA-Québec du Salon International de l’Auto de Québec se poursuivaient dans de vraies conditions hivernales.

Une activité gratuite offerte aux visiteurs du salon qui permet de démystifier certains mythes.   Les voitures électriques ou hybrides roulent sans aucune difficulté dans les rues enneigées de la Capitale-Nationale. Un membre de l’équipe du salon raconte son expérience dans ces quelques paragraphes.

Le trajet de 5,1 km permet aux visiteurs de savourer les joies de l’hiver confortablement assis au chaud dans une voiture électrique ou hybride.

Fermées mardi avant-midi pour une question de sécurité en raison de la présence de lames de neige ou de forte poudrerie rendant la visibilité réduite à nulle, les voitures des essais routiers CAA-Québec étaient de nouveau sur la route dès mardi en début d’après-midi aux grands plaisirs de dizaine de visiteurs venus tenter l’expérience.

Pensée, fabriquée et conduite 100% électrique, la Tesla S vaut le déplacement. Rien, mais absolument rien n’est pas électrique dans cette voiture. Un immense écran tactile fait foi de tout. L’ajustement de la suspension, l’intensité du freinage et le démarrage est une question de doigté sur l’impressionnant écran installé à la place du tableau de bord sur les véhicules traditionnels. Dès ces paramètres choisis, c’est le départ.

On a rapidement remarqué que la Tesla S pouvait affronter une bonne quantité de neige encore sur la chaussée à la suite de la bonne bordée tombée durant la nuit. Et le silence de son roulement…un vrai charme!

Deuxième essai, la Porsche Panamera S E-Hybrid. Une voiture de luxe qui peut rouler électrique, mais qui a besoin de son moteur d’essence dès que l’on pèse sur le champignon. Moteur à propulsion, la Panamera n’a pas virvoltée de gauche à droite lors des virages et ce, même si la neige n’avait pas complétement été ramassée par les camions de la ville.

Sa grande sœur, la Porsche Cayenne S E-Hybrid, était notre troisième essai de l’après-midi. La tenue de route exceptionnelle même en hiver rappelle sans hésitation que l’on est au volant d’une Porsche. C’est dans une température hivernale comme mardi que l’on est heureux d’être à bord d’un véhicule 4 roues motrices.

Plus d’une dizaine d’autres véhicules électriques et hybrids peuvent être essayés gratuitement au salon de Québec jusqu’à dimanche. N’oubliez pas c’est premier arrivé, premier servi!

 Tags: , ,
Share

Posts by 

Enter your keyword: